PROJETS

2016
province de Luxembourg

Transformation d’un ancien presbytère

 

Cet ancien presbytère situé dans la province de Luxembourg a été construit en 1833 et restauré en 1883-1884 d’après les plans de l’architecte Albert Jamot.

Les actuels propriétaires avaient transformé le corps de logis début des années 2000. Composé de trois travées sur deux niveaux avec de hautes fenêtres à encadrement en pierre calcaire, celui-ci était devenu trop étroit pour y loger la famille qui s’était agrandie.

Pour cette raison le projet consistait à transformer et réaménager entièrement le volume de la grange attenante afin de l’intégrer complètement dans l’habitation.

L’élément central de la transformation a été la réalisation de la nouvelle cage d’escalier pour relier les différents niveaux du corps de logis avec ceux crées dans la grange ainsi qu’avec la belle cave voutée située sous le corps de logis.

Cet escalier devenu le noyau, contourne d’abord le volume central qui se dresse devant la nouvelle entrée de la maison, repart ensuite en direction du corps de logis pour se tourner une dernière fois et terminer sa course dans un grand espace salon et jeux situé sous l’impressionnante charpente de l’ancienne grange.

L’ancienne serre située à l’arrière du corps de logis a été reconstruite avec des profilés de mur-rideau pour reproduire la typologie des anciens profilés. Cette pièce supplémentaire très lumineuse est en lien direct avec le grand jardin.

 

province de Luxembourg
2015
Grevenmacher

Pavillon à vins

 

Le projet du pavillon à vins réalisé en collaboration avec le bureau d’études CO3 s’inscrit dans la continuité du réaménagement de la Route du Vin et des bords de la Moselle à Grevenmacher. Il est situé entre la Route du Vin et le parking Laangwiss achevé en 2012, proche du quai d’accostage du bateau de plaisance MS Princesse Marie-Astrid. Appelé ‘Bistro Quai’, ce restaurant et bar à vins permet de déguster les productions des caves locales Bernard Massard et Vinsmoselle tout en profitant de vues exceptionnelles sur les alentours.

Le volume principal complètement vitré s’inscrit tout en longueur sur son socle, dans la prolongation du mur de soutènement en pierre jaune. Le volume secondaire, plus fermé, est habillé de sobres panneaux de Trespa noir. L’édifice est entouré du côté de la Moselle par de grandes terrasses surélevées.

Le dénivelé de la place crée deux niveaux : d’une part une zone restaurant et d’autre part une zone bar-lounge. Ces deux espaces sont reliés entre eux par une passerelle vitrée. La cave à vins quant à elle est nichée au cœur-même du volume vitré, se laissant contempler depuis l’extérieur.

 

Grevenmacher 450 m2 et terrasse de 170 m2
2014
Schuttrange

Commune de Schuttrange

 

En 2012  la commune de Schuttrange nous a sollicitée pour la transformation et rénovation de ses bâtiments administratifs.

Dû à la forte croissance démographique de la commune des nouveaux espaces de bureaux devaient être crées. Il a été décidé d’installer le service technique à l’étage de l’ancienne école voisine de la mairie. Dans une deuxième phase les bureaux et l’accueil de la population de la mairie ont été complètement réaménagés.

Notre projet à été complété par différentes œuvres en collaboration avec l’artiste-peintre Sophia Rein et le sculpteur René Wiroth.

Début novembre 2015 la troisième phase a été livrée avec l’achèvement de la salle du conseil au rez-de-chaussée de l’ancienne école.

 

Schuttrange 855 m2
2014
Haltinne (B)

Exploitation maraîchère avec logement

 

Dans le cadre de ce projet l’ancien « grand potager » du château d’Haltinne a été réaffecté en jardin potager biologique.

Le bâtiment créé abrite les infrastructures nécessaires au maraîchage ainsi que l’habitation de l’exploitant.

Il a été implanté à l’intérieur de l’enceinte du potager, sur la face opposée à la rue jouxtant un étang arboré et s’inscrit avec son volume allongé à toiture en appentis dans les lignes horizontales des murs. Ce parti traduit une volonté tant de subordonner le bâtiment à l’espace et à la fonction du potager que de le rendre le plus discret possible.

Franchise des moyens d’expression, vérité des modes de construction et économie de moyens sont les principales caractéristiques de l’architecture du bâtiment et ce, afin de retrouver un esprit de construction rurale tout en répondant aux besoins de l’exploitation.

La construction a par ailleurs été pensée de façon à répondre aux préoccupations écologiques qui président au projet avec par exemple une chaudière à copeaux qui permet de chauffer bâtiment et serres avec les propres déchets de l’exploitation.

Le projet a été réalisé en collaboration avec l’agence Moreno Architecture.

 

Haltinne (B) 355 m2
2013
Paris, 15ème (F)

Atelier d’artiste

 

Rien que le mot Paris nous fait voyager mais si on n’y ajoute derrière « Ancien Atelier d’Artiste »…
Il n’en fallait pas plus pour que nous sautions à pieds joints dans l’aventure que Maria Thym nous proposait.
Il s’agissait de transformer où plus précisément de restaurer cette ancien atelier en studio duplexe chaleureux pouvant accueillir jusqu’à 4 personnes.
La restauration a été menée avec le plus grand soin tant au niveau des matériaux utilisés comme les sols en chêne massif européen, des peintures et des huiles écologiques… qu’au niveau de la mise en œuvre proprement dite, réalisée par des artisans à l’écoute des lieux.
La cuisine a également revêtu pour l’occasion, son plus beau plan de Paris, un clin d’œil intemporel aux artistes ayant occupés les lieux précédemment.

 

Paris, 15ème (F) 34 m2
2012
Arlon (B)

Extension d’une maison unifamiliale Arlon

 

Comment créer une extension contemporaine tout en préservant et en n’aliénant pas la beauté de l’existant ?
Comment parler un langage commun quand on vient de deux époques différentes ?
Tout au long du projet, nous avons conservé comme fil conducteur ce questionnement… nous permettant ainsi de créer une communication juste et équilibré entre le passé et le présent.
L’extension nous a permis une belle ouverture sur le terrain, un apport bienvenu de la lumière naturelle et des espaces libres, démunis de cloisonnement.
Contrairement aux espaces existants où nous avons pris le parti de renforcer ce côté « intimiste » en assombrissant les murs et les plafonds tout en remettant au-devant de la scène les matériaux nobles existants tels que le bois et la pierre.
Le langage commun du projet a donc été de miser sur des matériaux nobles et naturels comme le bois, le béton, la pierre, mais également de travailler la lumière essentiellement en éclairage indirecte, d’avoir du mobiliers intégrés et sur mesures quel que soit l’étage.
Nous avons également étendu le concept dans l’aménagement des abords et des 44 ares qu’occupent le terrain, en collaboration avec l’architecte paysagiste Alexandre Vandiest.
Nous avons pris beaucoup de plaisir à participer à ses côtés à la mise en scène de cette espace vert, tout en jeux de végétaux et de lumière.
La piscine quant à elle, a été réalisée dans une seconde phase du projet et les adaptations de l’espace vert y relatif sont en cours de réalisation….

 

Arlon (B) 480 m2
2010
Luxembourg

résidence Rollingergrund

 

En 2008 nous sommes sollicités pour la transformation d’une petite maison de ville et ses dépendances en un ensemble bifamilial.
Après des discussions très constructives avec l’administration communale le gabarit dégagé nous permet alors d’intégrer une troisième unité d’habitation à l’ensemble.

Le résultat ?

Une maison unifamiliale et une petite résidence à taille humaine constituée de 3 unités d’appartements dont le dernier étage en penthouse bénéficiant d’une magnifique terrasse. L’ensemble se partage au rez-de-chaussée les garages et une entrée commune.

 

Luxembourg 520 m2
2012
Beggen (L)

Immeuble résidentiel BPI

 

Quand nous avons été contactés pour l’élaboration de cette résidence de 1250m2 à répartir à la fois entre surface commerciale au rez-de-chaussée et 8 unités dont 2 en duplex aux étages, notre fil rouge a été de mettre en avant une lecture simple et fonctionnelle tant au niveau des aménagements intérieurs qu’au niveau de la lecture de façade.

Dans cette optique, nous avons travaillé des matériaux tels que le zinc, le bois et le verre. Cela nous a permis de maximaliser l’apport de lumière au sein de chaque appartement. Nous avons également voulu privilégiés un contact sur l’extérieur au moyen de fenêtres toutes hauteurs et des terrasses vitrées suspendues.

 

Beggen (L) 1250 m2
2013
Munsbach (L)

Rénovation d’une école

 

L’ancienne école de Munsbach tombait doucement dans l’oubli, cette ancienne école dont tous les habitants de la commune se souvenaient pour y avoir fait leurs classes…

C’est afin de redonner une nouvelle vie à ce bâtiment que la commune de Schuttrange nous a demandé de rénover ce lieu si cher aux yeux de tous, petite trace de leurs enfances.

Il a donc été décidé de rénover les anciennes classes dans l’optique de pouvoir y redonner des cours d’informatiques, de langues, de permettre les réunions des associations locales mais aussi des conférences, des expositions….

Nous avons dès lors supprimé les estrades, refait de nouveaux planchers techniques entièrement isolés et mis en place une installation DATA ainsi qu’un système de projection performant.

Une attention particulière a été portée sur l’acoustique en plaçant des panneaux acoustiques suspendus mais également sur la lumière en y intégrant des rampes lumineuses.

L’entièreté de l’électricité et du chauffage a aussi été revue.

Le choix du mobilier fut important : il devait à la fois être polyvalent et fonctionnel.

La classe devait être facilement modulable, tantôt travaillant en groupe et l’heure suivante en mode conférence…. Nous avons donc choisit de travailler avec des tables de conférence M-COM de chez BENE et les chaises COM de chez FORMVORRAT.

Pour ce qui est de la restauration de l’entrée principale du bâtiment, nous avons voulu conservé les caractéristiques propres au bâtiment et travaillé dans cette optique.

 

Munsbach (L) 150m2
2015
Dalhem (L)

Salle Duelemer Leit

 

La commune de Garnich disposait d’un belle espace libre de toute contrainte, entièrement carrelé et situé en sous-sol de l’école primaire.
En communication directe vers l’extérieur via des portes fenêtres, elle avait déjà tous les atouts pour en faire un « espace pluriel » pouvant accueillir à la fois les associations locales mais également certains événements organisés par la commune.
Néanmoins un soin particulier devait être apporté au niveau de l’acoustique déplorable : nous nous trouvions littéralement dans un caisson à raisonance.
L’acoustique étant notre fil conducteur, le travail d’aménagement de l’espace s’est essentiellement tourné sur du mobiliers sur mesure : un ensemble mural intégrant du rangement et un bar acoustique mais également l’installation de panneaux au plafond.

L’utilisation du bois brut et du corian noir se sont imposés à nous, touches naturelles et chaudes, permettant ainsi de « réchauffer » les matériaux existants.
La création d’un espace cuisine et d’un bloc sanitaire furent également nécessaires.
L’inauguration eu lieu en juin 2015 dans le cadre de la fête du jazz organisée par l’association Duelemer Leit.

 

Dalhem (L) 150 m2
2011
St-Léger (B)

Tennis club de St-Léger

 

Rénovation et extension du club house existant pour le tennis club de la commune de ST-Léger.
Aménagement des abords et espace extérieur couvert.

 

St-Léger (B) 90 m2
2009
Luxembourg

Restaurant Cafétin de Buenos Aires

 

Quand on nous a proposé l’étude d’un restaurant Argentin au Luxembourg, nous avons tout de suite accepté avec joie !

C’est très naturellement que nous nous sommes portés sur des matériaux comme le béton blanc, le bois, les peintures naturelles, un feu ouvert et un éclairage tamisé… le point d’orgue étant une ambiance chaleureuse, intimiste.

 

Luxembourg 200 m2
2009
Luxembourg

Auchan Drive

 

Nous avons réalisé l’étude de faisabilité et le permis de bâtir pour l’implantation du premier Auchan Drive à Schuttrange. Par la suite nous avons également été sollicités pour réaliser l’étude de faisabilité du site de la Cloche d’or.

 

Luxembourg 550 m2
2014
Virton (B)

maison unifamiliale Virton

 

C’est dans la Vallée de Rabais, sur un terrain en pente au milieu d’un bois que nous sommes sollicités pour y loger une maison unifamiliale.

La première visite des lieux fut déterminante : une maison dans le bois !

De cette impression première naît l’idée d’intégrer une maison tout en zinc et bois, munie de large cadrage sur l’extérieur. Conçue comme un nid perché au sein d’un arbre, les espaces de vie se développent autour d’un noyau technique central, abritant ainsi les sanitaires, la cuisine, la cage d’escalier.

Profitant de la pente naturelle du terrain, nous avons implanté les chambres en sous-sol bénéficiant ainsi d’une sortie directe sur le jardin.

La partie de vie principale se trouve au rez-de-chaussée, laissant les espaces récréatifs et de bureau au niveau de la mezzanine.

Nous avons privilégié de belle ouverture tant au niveau de la façade qu’au niveau de la toiture en y installant d’une part de jolie cadrage sur le bois et d’autre part de grande verrière permettant ainsi de profiter pleinement de la lumière naturel et de beau ciel étoilé.

 

Virton (B) 300 m2
2013
Ste Marie-sur-Semois (B)

maison unifamiliale Ste Marie

 

C’est dans un petit village de Ste Marie sur Semois, en Belgique que nous sommes confrontés à une maison villageoise littéralement dans « son jus ».

Disposant d’un beau volume bâti et d’un bel espace extérieur sur l’arrière du bâtiment, nous prenons le parti d’évider complètement le volume principal pour n’en garder que les murs de façade et le toit. Nous démolissons également les annexes existantes pour y reconstruire une extension ouverte sur le jardin.

Le travail du bois, du béton et de la pierre font partie intégrante du projet : que ce soit au niveau des murs intérieurs où nous confrontons les murs en pierre mis au jour avec des plafonds en béton coffrés apparents, où au niveau du bois que l’on travaille tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

 

Ste Marie-sur-Semois (B) 350 m2
2014
Belair (L)

maison unifamiliale Belair

 

Transformation et extension d’une maison unifamiliale situé à Belair.

 

Belair (L) 40 m2
2009
Baschleiden (L)

Maison unifamiliale Baschleiden

 

C’est dans un petit village situé dans le Parc Naturel de la Haute Sûre qu’il nous a été demandé de concevoir une maison unifamiliale.
Le projet a été conçu autour d’un noyau principal désaxé, permettant ainsi de dégager un maximum d’espace libre et une circulation fluide de la lumière naturelle.
La cage d’escalier, l’arrière cuisine, le vestiaire ont donc été groupé permettant au rez-de-chaussée de travailler l’espace en open space en y intégrant la cuisine, le salon et la salle à manger.
A l’étage, nous avons travaillé l’espace en cellules desservies par un axe circulatoire principale, dégageant ainsi 3 chambres enfants toutes équipées d’un espace en mezzanine, un wc séparé, une salle de douche et enfin un espace privatif pour l’espace parental contenant une salle de bain et douche, un wc, un dressing et une chambre séparée.
L’étude de la lumière transversale a été également un des fils conducteurs du projet, ainsi que les choix des matériaux tel que l’escalier en béton, le sol du rdc et des salles d’eau en résine blanche ou encore l’utilisation du chêne blanchi à l’étage.
Quant au noyau central, il a été habillé de panneau décoratif noir.

 

Baschleiden (L) 200m2
MADEATELIER D'ARCHITECTURELUXEMBOURGTEL: +352 26 10 86 87contact@made.lu